argentine

Belle, belle soirée en excellente compagnie

Belle, belle soirée samedi chez Pablo Del Rio, chef exécutif au vignoble Andeluna.

Mendoza 1 094

C’était un cour de cuisine, mais la majeure partie de la soirée s’est passée autour de la table, dans sa cour, avec Pablo et un de ses amis qui vit actuellement à Salamanca et parle français avec un accent du sud. Oh et il y avait aussi Negra, un chien plein d’énergie qui préfère les roches aux bâtons.

Découvertes de la soirée: fabrication d’empanadas maison, les vins Alma 4 produits par des amis d’enfance d’Alejandro et la cuisine traditionelle familiale argentine. Et le fait que Pablo est vraiment, vraiment cool.

 

Cooking class at Pablos
On est rentrés à 3h du matin et on a repris le tout avec Bene, qui est débarquée directement du Chili pour venir nous voir lundi. Question de garder le rythme, on a remis ça avec Pablo hier (matambre pizza: du boeuf bouilli recouvert de fromage et de tomates).

Attention, il passe par New York en juin…

Advertisements

Argentine ou le plaisir de prendre son temps

Ça y est, le voyage tire à sa fin. Cinq semaines et nous serons en plein New York, occupés à gérer les frustrations d’une recherche d’appartement dans une des villes les plus chères du monde. Mais gardons ça pour plus tard. Pour l’instant, on est en Argentine et on apprend à relaxer.

Église à Salta

Église à Salta

Cinq semaines en Argentine et on réussi quand même à trouver qu’on manque de temps. C’est qu’on traite le temps qu’il nous reste comme des vacances et on n’a aucunement envie de se presser. De toutes façon l’Argentine n’est pas un pays à faire en vitesse : les steaks sont immenses, il y a d’excellents vins partout et les Argentins parlent beaucoup trop pour que les choses se passent vite!

Voici donc le plan pour les prochaines semaines :

19 au 23 octobre : Cafayate

Nous avons une jolie chambre avec salle de bain privée et télé dans une petite auberge un peu à l’extérieur du village. C’est tenu par un adorable couple de retraités qui passent leur temps à sourire dans le jardin (ex-proprios d’une parillada locale, ils connaissent eur steak!) et on y a vue sur les vignes. On passe nos journées à visiter des vignobles, pique-niquer et lire et on se repose comme c’est pas permis.

23 octobre : Tucuman

C’est à 5 heures de bus, dans les montagnes, de Cafayate. Il faut y passer pour prendre notre bus vers San Juan, à 3h au nord de Mendoza.

25 octobre : San Juan

Début de la phase 1 des festivités (D aura 30 ans le 29 octobre). C’est une surprise mais ce que je peux dire est qu’on aura une voiture et qu’on descendra tranquillement la route des vins vers Mendoza. La Vallée de la lune, un des sites paléontologiques les plus importants au monde se trouve tout près… je ne crois pas qu’on aura le temps d’y aller.

29 octobre : Mendoza

Phase 2 des festivités, anniversaire de D. Check-in à l’hôtel Aguamiel de Maipu pour 3 nuits, le reste est encore une fois une surprise.

1er novembre : Mendoza

Check-ou d’Aguamiel, on prévoit quand même y passer la journée à se prélasser au bord de leur piscine avec vue sur les Andes, puis check-in dans une auberge de jeunesse locale (recommandations?)

2-5 novembre : Mendoza

Passer un peu de temps dans le centre de Mendoza, visiter plus de vignobles à vélo ou en taxi, prendre notre temps.

5/6 – 9 novembre : Cordoba

Immersion culturelle dans le cœur de l’Argentine via les Padula qui ont la générosité de nous recevoir pour 3-4 jours. Les Padulas sont ceux qui ont tout appris à ma petite sœur et qui lui ont finalement remis un certificat de citoyenneté honorifique. Ce sera 4 jours de Rodrigo, BBQ du dimanche au chalet en campagne, et de beaucoup, beaucoup de gens qui parleront beaucoup, beaucoup. On est prêts et on a hâte, surtout que j’espère profiter de ces quelques jours pour transformer mon look de randonnée au Pérou en look un peu plus discret et urbain : jeans, t-shirt, coupe de cheveux avec frange? C’est à voir.

9 novembre : Rosario?

Faut pas trop abuser de la générosité des gens. On pense donc quitter Cordoba direction Buenos Aires après 4 jours et on pense peut-être faire un arrêt à Rosario rapido en cours de route, question d’aller prendre un café avec une autre Argentine extraordinaire, Élisa (elle n’est pas encore tout à fait au courant je crois!).

10/11 novembre: Buenos Aires… et un détour vers l’Uruguay

En date du 12 novembre, il nous restera 10 jours avant le retour. On prévoit très bien les remplir : marchés d’artisans, brunchs en terrasse, balades dans les quartiers branchés pour découvrir des boutiques de designers locaux, steaks, soirées tango et, en plus, un détour d’une nuit en Uruguay, question d’aller voir ce qui se vend dans leurs oenothèques. On aurait voulu aller passer quelques jours à la plage mais… pas le temps!