Food

Le meilleur de San Juan, Porto Rico

En octobre, nous nous sommes offert un weekend éclair à Porto Rico. Trois jours a San Juan, qui, finalement, sont devenus deux jours à cause d’un retour précipité par Sandy.

C’est comment, Porto Rico? C’est magique. Un dépaysement qui charme sans stresser, parfait pour une visite éclair entre deux semaines stressantes au boulot. Voici mes highlights.

Bar El Farolito – 277 Calle Sol

Arrivez tôt pour obtenir un siège au bar, et restez-y aussi longtemps que vous le pourrez, à siroter du rum (comme partout en ville, on vous recommandera un run d’Amérique centrale plutôt qu’un rum local, qui est soit-disant de moins bonne qualité à cause du climat et des réglementations sanitaires…) et à discuter musique  avec le barman proprio et sa clientèle de jeunes barmans et musiciens locaux. Un must.

Bar El Batey – Calle de Cristo 101

Pour une bière de fin d’après-midi, installez-vous au bar, le dos en plein soleil, et observez les touristes éméchés qui s’arrêtant dans ce classique du circuit touristique, qui n’a pourtant rien perdu de son authenticité. Commandez une Medalla et discutez avec les réguliers, tout en pariant avec le barman sur les différentes intrigues se jouant sous vos yeux.

Mofongo au Bebo's Cafe de San Juan

Mofongo au Bebo’s Cafe de San Juan

Bebo’s Cafe – 1600 Calle Loíza

Dans Condado/Ocean Park. Restaurant traditionnel ou goûter à la cuisine locale. Un mot: Mofongo.

Verde Mesa – 107 Calle Tetuan

Un trésor caché dans le Vieux San Juan.Verde Mesa mets l’accent sur la cuisine locale, bio, et de saison, des cocktails aux desserts. Les cocktails sont absoluments surprenants et délicieux, et la salade de riz maison l’est tout autant. Il faut y arriver tôt ou, encore mieux, faire une réservation.

Vue de la Beach House du Gallery Inn, San Juan, Porto Rico

Vue de la Beach House du Gallery Inn, San Juan, Porto Rico

La Beach House de l’auberge Gallery Inn

L’auberge est un endroit fascinant en soi: un manoir colonial rempli de chambres secrètes et d’escaliers en colimaçon, avec quelques perroquets et autres oiseaux tropicaux pour l’ambiance. Mais qu’est-ce qui, selon nous, vaut vraiment le détour? C’est sans aucune doute la Beach House, une vieille cabane en bois suspendue au bord de la mer et située à quelques pas de l’hôtel que les propriétaires ont récemment achetée et retapée, pour le plaisir des vacanciers en quête d’un peu de tranquilité et d’un point de vue différent sur San Juan. Servez-vous une bière, accoudez-vous à la rampe et regardez le soleil se coucher sur l’océan.

 

 

Eat Café, Greenpoint, Brooklyn

We have a new local favorite. Eat Cafe, in Greenpoint, is good for our health, fantastic for our wallet and is also very indulgent of our wine habit. Get all the (English language) details on Tag: Wine or read below for some French immersion.

Pour être bien honnête avec vous, je vous dirais que non, le quartier de Greenpoint à Brooklyn ne vaut pas le détour si vous n’avez que quelques jours à New York. En gros, il s’agit d’un quartier polonais niché au bord de la rivière de l’Est, le dernier quartier de Brooklyn avant Queens, juste en face du quartier général des Nations-Unies.

Si vous avez un dimanche après-midi à passer à Brooklyn et que vous ne vous passionnez pas pour les boucheries est-européennes, non, Greenpoint ne vaut pas le détour. Si, cependant, vous êtes prêts à sortir des sentiers battus pour bien manger et que vous rêvez d’envie de découvrir le terroir new-yorkais alors oui, il faut y aller.

On trouve à Greenpoint un restaurant comme je n’en ai jamais vu à New York. J’irais même jusqu’à dire qu’il s’agit du meilleur rapport qualité-prix à New York. Toute une déclaration, je sais. Le menu y est très limité, et pour cause: tous, tous les ingrédients proviennent de fermes bio locales. Le menu change donc à tous les jours et dépend des trouvailles de Jordan, le chef propriétaire. Tout y est donc local, bio et, surprise, hyper abordable (lors de notre dernière visite, aucun plat ne coûtait plus de $8). En plus, on y apporte son propre vin, ce qui réduit évidemment l’addition.

Le local a ses limites et j’ai bien hâte de tester ce menu en été. En hiver, on retrouve évidemment énormément de choux, haricots, pommes de terres et champignons au menu mais la variété reste surprenante vu les limites que s’impose le chef. Notez que les jours de semaines sont surtout végétariens mais que Jordan prépare souvent poissons et fruits de mers le week-end, parfois de la viande rouge. Le prix impose aussi ses limites: pas de serveur ici, ni de menu imprimé. On choisi soi-même sa table et on consulte l’ardoise avant d’aller passer sa commande directement à Jordan, dans la cuisine. Verres, ustensiles et tire-bouchons sont à la disposition des clients sur une grande table sous l’ardoise et on ouvre soi-même sa bouteille en attendant que notre repas soit livrés à notre table. Bref, c’est à la bonne franquette et, comme le prix, c’est plutôt rafraîchissant.

Eat Café, 124 Meserole Avenue, Greenpoint, Brooklyn, ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 22h.

Un conseil: profitez d’une journée chaude pour commencer à Williamsburg puis remonter Franklin Street, à Greenpoint. Vous y trouverez Dandelion Wines (153 Franklin), un superbe marchand de vins où les employés se feront un plaisir de vous recommander la bouteille parfaite pour votre dîner.

*Photo cred: Subactive Photo, Flickr

Food We Miss – Pho Ba

It’s cold out. I work from home and spend most of my days sitting at our new kitchen table, in our empty apartment (remember how we do not have our stuff from London yet?), typing. The shock of coming back combined with the cold of the New York City winter – and it’s a cold one this year, believe me – makes me really miss what had become a daily occurrence when we were in Vietnam and Laos: Pho Ba.

Pho Ba is a fancy way to say Vietnamese beef noodle soup. While it’s readily available all over the world, we believe that this 13 year-old girl in Hanoi made the best version on earth.

It may have been the ridiculous heat , her smile when I got up and ran to the ice-bucket to show her that we did not need ice cubes in our beer, or simply the contrast between this seemingly dirty hangar/restaurant and the intricate, bold yet smooth flavour of the soup, but I swear this girl makes the best soup in the world.

We recently hung out with Jodi of Legal Nomads and agreed that pho could easily fall in the mysterious category of food that is usually better when someone else cooks it for you. We also included dumplings, empanadas, roti canai and the bacon cheeseburger we were devouring in that category. The next morning, I was up at 7, desperately trying to find the best recipe for all of the above listed items.

Does Pho really belong in that category? Well, I am not sure yet, but finding out definitely is on our list for 2010.

Want to help us figure it out? Try this detailed recipe from Jade’s Steamy Kitchen and then move on to this tempting list of the most authentic Pho recipes on the web, on aptly named LovingPho.com.


Oh and let us know what you think!

Dinner inspiration – Nyonya style

For those who do not know what to make for dinner tonight, how about some nyonya noodles?

Chinese food in Malaysia is called nyonya, which is from the Straits Chinese, Chinese descendants of settlers who came to the area during th Ming dynasty.
Nyonya food contains many of the traditional ingredients of Chinese food and Malay spices and herbs but is eclectically seasoned and different than either Chinese or Malay food. Think of it as the ultimate fusion cooking!

For some inspiration, here is one page from the menu at a delicious hole-in-the-wall we ate at in Kulala Lumpur’S Chinatown yesterday.

Kuala Lumpur J1 036

If you feel adventurous, you may want to try to recreate what was definitely one of the top 5 pork dishes we’ve had: melt in your mouth BBQ pork…

Kuala Lumpur J1 038

Let us know what the results are – and we want that pork recipe if you find one!

More Nyonya recipes:

Malaka Nyonya Laksa from Anatomy of the Mind blog

Nyonya Grilled Shrimp with Coconut Sauce from Food and Wine

An entire – beautiful – website dedicated to nyonya recipes Nyonya Food

Eating in Dali – Things I Miss About China

We had great food in China Dali… I could really go for one of these right now.

The officially MSG-free dumplings made by the women of a large family in a tiny, tiny shop just off the West Gate.

Dali Food

The ridiculously overpriced but oh so delicious fried yak meat with chilies from Jim’s Tibetan Café.

The famous Across the Bridge Noodles in the large restaurant at the intersection of Foreigners street and the main tourist street.