Travel

Un long weekend a la Nouvelle Orelans ou comment nous avons sauve notre anniversaire de mariage

Une semaine, urbaine, a manger et a boire DEHORS, au grand air. Une semaine a se guérir la peau sèche et a se promener nu pieds, une semaine sans grelotter en sortant de la douche… tentant, non? Et si cette semaine urbaine, on la faisait dans un endroit avec un minimum de décalage horaire, question de protéger le sommeil de bebe (et du coup, nos niveau d’énergie!) et un vol direct?

Non, je n’ai pas dit Miami. Plus exotique encore… Oui: La Nouvelle Orleans! Je n’y etais jamais allée, mais en regardant mes notes, j’ai passe des heures cet hiver a y imaginer un séjour en famille entre notre weekend de débauche a Washington (beaucoup trop chaud, beaucoup trop d’alcool, tellement de sommeil et meme une piscine!) et celui passe a marcher tranquillement a travers Savannah le printemps dernier.

Et voila que notre souhait est exauce… mais pour un quatre jours en amoureux, sans bebe! En fait c’etait pour celebrer notre 10e anniversaire de mariage. Les prix des vols pour la Nouvelle-Orleans nous avaient fait changer nos plans et nous avions bien hate de nous envoler pour Charleston pour un quatre jours a se reposer et a bien manger… jusqu’a ce que, a la veille du depart, notre vol soit annule! Un appel a la compagnie aerienne plus tard, nous nous envolions pour la Nouvelle Orleans sans frais additionels, mais aussi sans plans et sans reservations.

Une nuit sans sommeil et un vol avec wifi plus tard, la boulimique de listes que je suis est arrivee a destination avec toute une serie de bonnes adresses, une liste qui s’est allongee au fil de nos arrets dans les bars de la ville afin d’inclure les recommandations de tous les barmens et serveurs que nous avons rencontres.

La liste viendra une fois organisee, mais d’ici la, voici quelques photos de notre ete avant le printemps…

IMG_5757 IMG_5770 IMG_5707-0 IMG_5741 IMG_5674 IMG_5763 IMG_5701  IMG_5696IMG_5740-1IMG_5645

Vols a partir des Etats-Unis: ma recommandation

Pour des vols a partir de New York, JetBlue a toujours livre d'excellents prix et un service hors pair, même avec bébé.

Pour des vols a partir de New York, JetBlue a toujours livre d’excellents prix et un service hors pair, même avec bébé.

Jet Blue. C’est une compagnie aérienne américaine, basée a New York et crée il y a une dizaine d’années. Si vous voulez mon avis, ce sont les plus gentils, les plus modernes et donc les plus faciles d’approche de toutes les compagnies aériennes aux États-Unis. Leurs sièges sont plus spacieux (par environ 2 centimètres quand même, ne nous emballons pas trop), leur service est presque toujours souriant, les enfants y sont toujours bien accueillis (et gratuits en bas de 2 ans) et leur café est probablement un des plus potables de l’industrie. Mais surtout: ils ont de nombreux vols de l’aéroport LaGuardia qui, bien qu’il soit atroce (a-tro-ce. Je vous aurez prévenus), est tellement, tellement pratique vu sa localisation tout près de Manhattan (a peine a dix minutes du Midtown tunnel, moins de $35 en taxi si vous vous trouvez dans l’est de Manhattan). Jet Blue vole surtout aux États-Unis ainsi qu’aux Caraïbes,incluant quelques destinations en Colombie (helloooo, Cartagena!)

Si vous prévoyez un voyage aux États-Unis cette année, j’ai deux conseils pour vous: premièrement, inscrivez-vous a leur liste courriel: leurs soldes sont fréquents et si vos dates sont flexibles, vous pourriez facilement vous rendre a Savannah, Charleston, Orlando ou même Porto Rico pour moins de $200. Deuxièmement, si vous avez le temps, jouez un peu avec leur moteur de recherche. On peut y comparer les dates et les heures pour une destination choisie. Si vous prenez de bonnes notes et que votre destination est flexible, vous pouvez ainsi facilement trouver d’excellents prix. Il y a quelques mois par exemple, j’ai passe quelques heures a comparer les vols vers les Caraïbes pour la semaine de Thanksgiving. La date exacte m’important peu, tout comme la destination (sable, soleil, chaleur, rien de plus). En fouillant un peu, j’ai donc réussi a nous trouver un vol vers Aruba (4.5 heures de vol) pour moins de $350 par personne grâce a un départ avant le weekend et un retour le jour de Thanksgiving.

Bref, allez jeter un coup d’oeil, ça vaut la peine.

P.S. Ça reste quand même une compagnie aérienne, et ça reste aussi la classe économique, on s’entend qu’ils ne sont pas parfaits, mais leur service a la clientèle les rends plus sympas.

Le meilleur de San Juan, Porto Rico

En octobre, nous nous sommes offert un weekend éclair à Porto Rico. Trois jours a San Juan, qui, finalement, sont devenus deux jours à cause d’un retour précipité par Sandy.

C’est comment, Porto Rico? C’est magique. Un dépaysement qui charme sans stresser, parfait pour une visite éclair entre deux semaines stressantes au boulot. Voici mes highlights.

Bar El Farolito – 277 Calle Sol

Arrivez tôt pour obtenir un siège au bar, et restez-y aussi longtemps que vous le pourrez, à siroter du rum (comme partout en ville, on vous recommandera un run d’Amérique centrale plutôt qu’un rum local, qui est soit-disant de moins bonne qualité à cause du climat et des réglementations sanitaires…) et à discuter musique  avec le barman proprio et sa clientèle de jeunes barmans et musiciens locaux. Un must.

Bar El Batey – Calle de Cristo 101

Pour une bière de fin d’après-midi, installez-vous au bar, le dos en plein soleil, et observez les touristes éméchés qui s’arrêtant dans ce classique du circuit touristique, qui n’a pourtant rien perdu de son authenticité. Commandez une Medalla et discutez avec les réguliers, tout en pariant avec le barman sur les différentes intrigues se jouant sous vos yeux.

Mofongo au Bebo's Cafe de San Juan

Mofongo au Bebo’s Cafe de San Juan

Bebo’s Cafe – 1600 Calle Loíza

Dans Condado/Ocean Park. Restaurant traditionnel ou goûter à la cuisine locale. Un mot: Mofongo.

Verde Mesa – 107 Calle Tetuan

Un trésor caché dans le Vieux San Juan.Verde Mesa mets l’accent sur la cuisine locale, bio, et de saison, des cocktails aux desserts. Les cocktails sont absoluments surprenants et délicieux, et la salade de riz maison l’est tout autant. Il faut y arriver tôt ou, encore mieux, faire une réservation.

Vue de la Beach House du Gallery Inn, San Juan, Porto Rico

Vue de la Beach House du Gallery Inn, San Juan, Porto Rico

La Beach House de l’auberge Gallery Inn

L’auberge est un endroit fascinant en soi: un manoir colonial rempli de chambres secrètes et d’escaliers en colimaçon, avec quelques perroquets et autres oiseaux tropicaux pour l’ambiance. Mais qu’est-ce qui, selon nous, vaut vraiment le détour? C’est sans aucune doute la Beach House, une vieille cabane en bois suspendue au bord de la mer et située à quelques pas de l’hôtel que les propriétaires ont récemment achetée et retapée, pour le plaisir des vacanciers en quête d’un peu de tranquilité et d’un point de vue différent sur San Juan. Servez-vous une bière, accoudez-vous à la rampe et regardez le soleil se coucher sur l’océan.

 

 

Visites foodies aux États-Unis: Top 10 des villes gourmandes

CNBC vient de publier un top 10 intéressant pour quiconque planifie un séjour en terre américaine: la liste des 10 meilleures villes gourmandes aux États-Unis.

Un des fameux food trucks de Portland, Oregon, par valli_mark

Et attention, ce top 10 est absolument scientifique. En effet, on y a tenu compte de toutes sortes de facteurs, dont le nombre par habitant de:

  • restaurants indépendants
  • supermarchés Whole Foods (bien oui!)
  • boutiques d’accessoires de cuisine
  • oenothèques
  • bars à vins
  • microbrasseries
  • fermes
  • organisation communautaires faisant la promotion des produits locaux

Le résultat? Une liste qui sort de l’ordinaire, et qui donne envie de voyager.

Dans aucun ordre particulier:

· Santa Rosa, Californie (tout près de la valée de Napa)
· Portland, Oregon
· Burlington, Vermont
· Portland, Maine
· San Francisco, Californie
· Providence, Rhode Island
· Boston/Cambridge, Massachusetts
· Seattle, Washington
· Santa Fe, New Mexico
· Santa Barbara, Californie

Des projets, des projets

Un bel article sur le site de la radio publique américaine o`u Dennis et moi avons la chance d’être mentionnés comme collaborateurs du merveilleux blogue Eat Boutique.

Si vous lisez l’anglais, jetez-y un coup d’oeil et, surtout, suivez les liens vers notre premier mini-guide, sur Paris. Dites-nous ce que vous en pensez et n’hésitez pas à ajouter vos favoris dans les commentaires, ce n’est que le premier d’une série…

Spotlight: Eat Boutique, Public Radio Kitchen