Visites foodies aux États-Unis: Top 10 des villes gourmandes

CNBC vient de publier un top 10 intéressant pour quiconque planifie un séjour en terre américaine: la liste des 10 meilleures villes gourmandes aux États-Unis.

Un des fameux food trucks de Portland, Oregon, par valli_mark

Et attention, ce top 10 est absolument scientifique. En effet, on y a tenu compte de toutes sortes de facteurs, dont le nombre par habitant de:

  • restaurants indépendants
  • supermarchés Whole Foods (bien oui!)
  • boutiques d’accessoires de cuisine
  • oenothèques
  • bars à vins
  • microbrasseries
  • fermes
  • organisation communautaires faisant la promotion des produits locaux

Le résultat? Une liste qui sort de l’ordinaire, et qui donne envie de voyager.

Dans aucun ordre particulier:

· Santa Rosa, Californie (tout près de la valée de Napa)
· Portland, Oregon
· Burlington, Vermont
· Portland, Maine
· San Francisco, Californie
· Providence, Rhode Island
· Boston/Cambridge, Massachusetts
· Seattle, Washington
· Santa Fe, New Mexico
· Santa Barbara, Californie

Advertisements

Des projets, des projets

Un bel article sur le site de la radio publique américaine o`u Dennis et moi avons la chance d’être mentionnés comme collaborateurs du merveilleux blogue Eat Boutique.

Si vous lisez l’anglais, jetez-y un coup d’oeil et, surtout, suivez les liens vers notre premier mini-guide, sur Paris. Dites-nous ce que vous en pensez et n’hésitez pas à ajouter vos favoris dans les commentaires, ce n’est que le premier d’une série…

Spotlight: Eat Boutique, Public Radio Kitchen

Rye Restaurant, Brooklyn

J’ai beau en essayer d’autres, Rye reste toujours mon restaurant favori à Brooklyn. Ok, à Williamsburg, du moins. Pourquoi? Pour l’ambiance bistro, mais juste un peu plus feutrée – on dit speakeasy, paraît-il. Le décor y est chaleureux, mais élégant. La carte, elle, est remplie de viandes et poissons locaux. Et que dire des cocktails… ou plutôt du cocktail, puisque je ne m’aventure que rarement au-delà du Old Fashioned, servi sur un seul, immense cube de glace sur le quel le barman dépose une pelure d’orange flambée.

Le moment parfait? Un début de soirée, au bar. On commence avec un Old Fashioned, on continue avec un verre de vin blanc et un plateau d’huîtres, on décide ensuite si on se partage leur superbe sandwich au pain de viande, au bar, ou si on sort remonter vers Metropolitan ou Bedford, pour poursuivre sa soirée avec du barcebecue au fameux Fette Sau, pour un plateau de fromages et charcuteries accompagnées de bières rares chez Spuyten Duyvil ou encore pour un un burger au bar chez DuMont Burger.

Rye Restaurant: 247 S. 1st Street, Brooklyn, NY 11211, (718) 218-8047

Nouveau restaurant – East Village: Goat Town – cuisine locale

Restaurant à essayer: Goat Town.

Photo par Daily Candy New York

Goat Town ouvre cette semaine dans le East Village. Je n’y suis pas encore allée mais considérant les noms qui y sont associés, je l’ai immédiatement mis sur ma liste. En effet, Joel Hough et Nicholas Morgenstern sont des vétérans du mouvement locavore à New York, ayant longtemps travaillé chez Cookshop dans Chelsea et chez General Greene, à Brooklyn.

Excitant? Oh oui. Voici pourquoi:

  • Tout se fait sur place: boucherie, cornichons et fabrication de glace au sous-sol, potager dans le jardin
  • En plus de servir des viandes locales (agneau, canard, porc), le menu regorge de classiques américains: steaks, oeufs farcis, crabe et autres fruits de mers de Long Island: huîtres, moules, etc.
  • Le décor est signé hOmE, un duo barbu basé ici même, à Greenpoint, et qui est derrière quelques uns des plus beaux intérieurs rustico-urbains de New York.

Ce qui m’intrigue vraiment? La liste de cocktails maison, qui devrait mettre l’accent sur le vin… (attention, je sens l’article sur Tag:Wine dès qu’on aura essayé!)

Et pourquoi s’appeler “Chèvreville”? Ça serait, dit-on, l’origine anglo-saxonne du fameux Gotham, autre nom de la ville de New York.

 

Goat Town, 511 E. 5th St., (Ave. A) 212-687-3641