Demain, ma sœur arrive!!!

J’ai tellement hâte, j’ai plus ou moins subtilement « emprunté » la montre de D afin de pouvoir compter les heures. Son copain et elle passent 3 semaines en Malaysie et nous avons donc décidé de nous donner rendez-vous dans les îles, plus précisément les îles Perhentiennes au nord-est du pays.

Malaysia 160

Suivant son talent habituel pour les plans efficaces, ma soeur a réservé un vol en fin de journée, ce qui veut dire qu’elle arrive au port d’où partent les traversiers juste à temps pour manquer le dernier de la journée. Elle part aujourd’hui mais on devra donc attendre à demain matin pour se voir puisqu’ils devront passer la nuit à Kota Baru, ville ou aterrit son vol de Air Asia, puis prendre un taxi, puis un bateau tôt demain matin. Mais bon. Kota Baru est réputée pour avoir les meilleurs et plus grans marchés de Malaysie – et une salle de quilles qui rocke. Non mais que voulez-vous de plus, vraiment?

Je ne sais pas si c’est parce que je suis sur la route depuis trop longtemps, mais je croyais que les Perhentiennes seraient beaucoup plus isolées et difficiles d’accès. J’ai dû cconfondre « plus belles îles du monde » et isolement. Elles étaient probablement plus difficiles d’acès avant que le Lonely Planet les ajoute à sa liste d’endroits à ne pas manquer en Asie du Sud Est Dire que je suis déçue est beaucoup dire mais… on pourrait presque les appeler Khao San Road by the Sea, d’après le quartier de backpackers de Bangkok. C’est bondé. On dit que la semaine dernière, des gens ont dormi sur la plage tellement les hôtels étaient remplis. Et c’est cher.

Mais ces backpackers sont aussi la raison pour laquelle nous n’avons eu aucun problème à nous rendre ici. En effet, il semble que tous les agences de voyages et auberges de jeunesse de la Malaysie offrent des services de navette porte à porte. C’est pour dire combien de voyageurs passent par ici. Avant-hieri, nous nous sommes donc levés à 7h dans les Cameron Highlands, ou se trouvent les plantations de thé malaysiennes. Nous sommes montés dans un minibus 10 passagers à 8h, avons passé 6 heures à rouler dans la jungle et à 14h, nous nous sommes fait déposer au port, ticket en main pour le prochain traversier. Vous avez dit isolé et difficile d’accès??

Mais il faut dire que sur une carte, ça paraît loin. Situées à l’extrème nord-est de la Malaysie, les Perhentiennes sont reliées à la terre ferme par de petits bateaux qui font la navette (30 minutes) plusieurs fois par jour. La ville d’où partent ces bateaux est en fait un miniscule village de pêche et se trouve à 1h30 de Kota Baru, une plus grande ville avec des hôtels et autres sites d’intérêt. On peut s’y rendre avec le fameux Jungle Train, le train qui traverse la jungle, mais qui peu prendre un bon 14h. On peut aussi faire le trajet en bus (environ 7h) et, pour ceux qui peuvent dépenser US$10 par personne, on peut aussi s’y rendre par avion, avec Air Asia qui offre 5 vols directs vers Kulala Lumpur chaque jour. Bref, ça paraît loin mais la réalité est que l’industrie touristique étant ce qu’elle est, les Malaysient ont vite répondu à la demande et le trajet est plutôt simple. Sauf si on book le dernier vol de la journée!

About Chloe254

Québécoise à peu près trentenaire qui fait de son mieux pour vivre bilingue, a Brooklyn et ailleurs. Si les bars a vins acceptaient les enfants et les chiens, et si mon chien savait se comporter en public, le monde serait parfait.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s