Day: May 24, 2009

48 heures à Édimbourg – 3 de 3

Third of the serie, this post is about our main recommendations for a sunny Sunday in Edinburgh: breakfats at Urban Angel, walk down to Leith, back up to Stockbridge for the Stockbridge Tap and Peckham’s Deli and, if time allows, getting lost in Dean’s Village before resurfacing on Princes Street.

Je garde de magnifiques souvenirs de nos week-ends à Édimbourg et encore plus des dimanches qui ont tous bénéficiés d’une temps radieux. Pour moi, dimanche à Édimbourg signifie encore une fois marcher, marcher, marcher, mais cette fois-ci au soleil, comme pour nous remercier d’avoir bravé froid et tempête la veille ou l’avant-veille.

Écosse Avril 2009 142

Il n’y a pas meilleur endroit pour commencer un bon dimanche édimbourgeois que Urban Angel (allez voir le site, leur animation est super), un restaurant un peu design, à la Ottolenghi peut-être mais sans les accolades culinaires. Entre leur deux adresses, je préfère celle de Forth street, pour le quartier bobo-granole à la Plateau Mont-Royal mais aussi pour leur salle à manger innondée par le soleil de midi. Café, oeuf bénédictines et voilà, prêts pour la marche vers Leith.

En fait ça c,est si vous ne voulez pas vous attarder dans les petites boutiques de Broughton street: épiceries bios et un marchand de vin bien sympathique où l’on peut faoire de belles trouvailles, Villeneuve Wines.

Ça vaut la peine de descendre Leith Walk à pied, question de voir un peu du “vrai” Édimbourg. Comme partout au Royaume-Uni, les dimanches matins peuvent être source de toutes sortes de surprises (regardez où vous mettez les pieds!) mais contrairement à ce qu’en disent les guides de voyages, c’est très tranquille et je ne vois pas ce qu’il faut craindre, du moins en plein jour. Arrivés au bout de Leith Walk, à l’intersection avec Baltic street, prenez à gauche puis à droite sur la rue qui longe le canal. cafés, restaurants de fruits de mers, développements résidentiels de luxe, beaucoup, beaucoup de jeunes familles et quelques touristes en balade seront au rendez-vous et se balader au bord de l’eau est une belle façon de prendre du soleil.

Pour le retour, restez le long du canal et remontez vers le centre. Après un 30 minutes de marche, vous arriverez dans un des quartiers les plus à la mode d’Édimbourg, Stockbridge. Vous le saurez en arrivant à un pont marquant l’intersection avec Deanhaught street, que vous prendrez vers la droite. Deanhaught deviendra Raeburn, une rue commerçante typique remplie de charity shops, cafés et pubs.  Besoin d’une pause? Le Stockbridge tap est tout indiqué. Encore une fois, une belle sélection de bières locales, plats simples et délicieux. Une autre option est aussi Peckham’s Deli, aussi sur Raeburn Place, où vous pourrez prendre un café sur la terrasse et choisir votre repas en boutique, spécialisée en produits fins locaux et importés.

Si vous avez plutôt envie de burgers, vous pouvez aussi tout simplement couper court à la balade et tenter d’obtenir une table au soleil dans le jardin du Cumberland ou, si il pleut, direction le Cambridge pour une atmosphère plus jeune et à la mode et d’autres burgers qu’on dit les meilleurs en ville – téléphoner pour annoncer votre arrivée vous évitera l’attente.

Écosse Avril 2009 114

Vous en voulez encore? Les rue tortueuses de Dean’s Village sont magnifiques sous le soleil d’après-midi et, en suivant la rivière vers le centre de la ville, on se serait cru en pleine campagne – on y a même vu un héron! Pour nous y rendre, nous sommes passés par les magnifiques petits mews à l’ouestd e Raeburn place et sommes tranquillement remontés au hasard de nos envies. C’est très tranquille et pitoresque à souhait! De Dean’s Village, on peut facilement rejoindre Prince Street et les endroit plus touristiques de la ville.

Écosse Avril 2009 134

Édimbourg a la réputation d’être venteuse et pluvieuse, ce que j’ai à peine vu. J’en garderai un de mes meilleurs souvenirs de printemps. Les gens sont chaleureux, on y mange bien, les paysages sont époustouflants et mis à par le château, tout se passe bien loin des foules. Que demander de plus?

48 heures à Édimbourg – 1 de 3
48 heures à Édimbourg – 2 de 3