Lazy spring vegetables stew – Pot-au-feu de légumes printaniers à la paresseuse

Texte en français sous la photo.

I waited over 2 years to make this New York Times recipe. It was published just as I moved to London and I bookmarked it, just as I bookmarked Deb’s version a few weeks later when she did it on Smitten Kitchen. I was counting on my marvelous Abel&Cole weekly delivery to bring me the right ingredients, all at the same time and in the right quantity, but it never happened. Through that box, I discovered that carrots, potatoes and bananas are huge staples of British cooking – they really seemed to ALWAYS be in season! – but I never saw a single artichoke.

I cooked with what I had on hand, always  keeping an eye out for the rigth ingredients to come out of the box but instead I discovered quite a variety of squashes, greens, cabbage and potatoes. I moved, cancelled my Abel&Cole box, and, last Sunday, when I once again got really annoyed at the price of artichokes (£2,19 each, for things that would take half an hour of prep work each, and are not even local?!!), I decided that that was it, I was going to make that recipe once and for all and just used good old cans and frozen vegetables! Well you know what? It was absolutely delicious and I just made it again!  So don’t hesitate to go here and start with step 3 (yes, the last one), this is a beautiful spring recipe to make if you want to spend some time outside of the kitchen!

Recettes Mai 2009 015

Il y a bien longtemps que j’ai ajouté cette recette du New York Times a mes favoris. Elle avait en effet été publiée en mai 2007, puis reprise par Deb chez Smitten Kitchen quelques semaines plus tard. Je venais tout juste de m’installer a Londres, je découvrais le Borough Market et j’avais alors beaucoup de temps pour naviguer les blogs à la recherche de recettes. Excitée de découvrir un nouvel environnement et de nouvelles habitudes culinaires, j’attendais avec impatience le jour où mon merveilleux abonnement à Abel & Cole, sur lequel je comptais pour me familiariser avec l’agriculture bio locale au rythme d’une livraison surprise par semaine, allait m’apporter assez de fèves de Lima et d’artichauts pour cette superbe recette de saison.

Les semaines ont passé, les carottes, pommes de terres et bananes se sont accumulées (je n’ai jamais autant fait de pains aux bananes ou de recettes à base de carottes – merci Ninnie et la Belle au blé dormant!), les tartes aux carottes sont devenues salades puis soupes, j’ai déménagé et toujours pas d’artichauts!!

Finalemennt, 2 ans plus tard, j’ai perdu un peu de mes principes (et j’en ai soupé des légumes à £2 l’unité!) et, dimanche dernier, j’ai senti l’appel du printemps et de ce pot-au-feu printanier. Que je n’aie utilisé que des légumes congelés et des artichauts en conserve pour ce faire ne me dérange pas un poil: c’est savoureux, santé et en plus j’ai pu passer l’après-midi au soleil plutôt qu’à écosser des petits pois dans ma cuisine!

Évidemment, si j’avais un beau jardin ensoleillé où m’asseoir, des légumes frais à profusion et un verre de rosé, j’irais avec la recette originale, ici, juste pour voir si c’est meilleur. D’ici là (un jour, un jour!), la version ci-dessous restera un classique.

1 boîte de coeurs d’artichauts (dans l’eau, pas dans l’huile)
1 1/2 t de fèves de lima congelées (environ 375ml)
100 ml d’huile d’olive
1 gros onion en dés
2 c table d’orégan séché (ou une branche d’orégan frais)
60 g de lardons
Sel
2 c (500ml) de petits pois congelés
1/4 t de persil haché (100ml)
2 c table de menthe fraîche hachée
Poivre frais moulu

Faire chauffer l’huile d’olive dans un grand chaudron. Y ajouter l’onion, l’orégan et les lardons. Cuire jusqu’à ce que l’onion devienne transparent, environ 10 minutes.

Drainer les artichauts et les ajouter aux onions avec 500ml d’eau et une grosse pincée de sel. Porter à ébullition puis laisser mijoter de 15 à 20 minutes, de façon à ce que les artichauts ne soient pas trop mous.

Ajouter les fèves de lima et les petits pois et cuire 3-4 minutes.

Retirer du feu, mélanger le persil et la menthe, assaisonner de poivre et de sel et servir avec un filet d’huile d’olive.

Excellent seul ou avec une base de quinoa.

About Chloe254

Québécoise à peu près trentenaire qui fait de son mieux pour vivre bilingue, a Brooklyn et ailleurs. Si les bars a vins acceptaient les enfants et les chiens, et si mon chien savait se comporter en public, le monde serait parfait.

3 comments

  1. C’est tres bon nourriture. Et la photo est tres jolie. Je veux cusinier cette nourriture ce weekend.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s