48 heures à Édimbourg – 1 de 3

48 Hours in Endinburgh – 1 of 3

It’s been a month since we spent a few weekends in Scotland and I am finally ready to share my best of for 3 days in the city. For Friday, I am recommending a pint at the Cumberland, in the New Town, before moving on to The Doric for a gastropub dinner and finishing back in the New Town with one last pint at Inspector Rebus‘ favorite, The Oxford.

Déjà le mois de mai, le mois d’avril est passé en fusée. Il faut dire que je me suis promenée pas mal et qu’en plus de mon anniversaire (on célèbre toujours en grand chez-nous), j’ai passé pas mal de temps en Écosse récemment et ce, sans même prendre de journée de congé! Le train Londres-Édimbourg est fréquent, direct, confortable et, bien que ça ne soit pas un symbole d’efficacité, équipé d’un réseau Internet sans fil. Bref, un bureau mobile! Lord Adonis (je vous mets au défi de cliquer sur un lien intitulé “Lord Adonis”) a raison, le réseau ferroviaire anglais est très cher et pourrait s’améliorer de beaucoup mais j’ai quand même été agréablement surprise de mon trajet Londres-Édimbourg.

Le seul conseil que j’aie lu avant de partir était de marcher, marcher, et marcher, jusqu’à je n’en puisse plus, et c’est le meilleur conseil qu’on pourrait donner: ça réchauffe (il fait froid à Édimbourg) et ça permet de découvrir une panoplie de pubs typiques et de cafés branchés où aller se réchauffer. Voici donc mes recommandations pour 48 heures à Édimbourg, première partie: le vendredi.

Rue tranquille de la New Town

Vendredi soir:
Pinte au Cumberland dans le New Town. La marche pour s’y rendre vous donne une belle idée de la vie dans cette ville: rues tranquilles, jardins, ruelles et cette odeur de forêt mouillée que l’on retrouve partout dans la New Town et qui a probablement été l’inspiration des fabricants de détergent pour le parfum “Pluie printanière”.  L’ambiance du

Cumberland est très locale – accents, chiens, bottes de marche, l’impression que tout le monde se connaît… Leurs burgers sont excellents et possèdent un vrai goût de burger maison. Ils sont à leur meilleur dégustés au soleil dans le jardin adjacent au bar mais ça c’est s’il y a de la place… et s’il fait soleil. Sinon, tenez-vous en à une pinte ou deux puis, pour dîner, direction gastropub où vous pourrez apprivoiser tout doucement les spécialités écossaises.

Nous avons choisi The Doric, un gastropub plutôt intéressant, situé dans la vielle ville. Je ne vous promets pas que ça

soit le meilleur gastropub d’Édimbourg mais, pour en avoir testé suffisament pour penser savoir de quoi on parle, D et moi sommes d’avis que leur cullen skink est de loin supérieur à la moyenne, même chose pour leur pétoncles de Islay, mais que le haggis pourrait être retravaillé (leur cullen skink est beaucoup plus riche et crémeux que les autres que nous avons goûté et même à celui des Dogs étaitun peu trop liquide à mon goût). Nous avons ainsi passé une soirée agréable, dans un beau restaurant à l’atmosphère chaleureuse, situé dans un endroit qui nous a permis de marcher un peu et d’apprécier les collines et les panoramas de la ville. J’y retournerais volontiers!

Parce que nous sommes un peu obsessifs et toujours à la recherche de ce pub qui nous servira la pinte parfaite, locale, fraîche, impossible à trouver ailleurs et qui sera aussi rempli de réguliers qui nous dévisageront de la tête aux pieds dès le moment où nous franchiront le pas de la porte jusqu’à ce que nous ayons commandé et nous soyons assis – le moment où on s’assied et toaste est clé: si les habitués n’ont pas encore détourné la tête alors que nos verres se

touchent, la ligne est franchie et ça devient inconfortable; le bar cool devient un bar bizarre. Bref, comme je disais, parce que nous sommes un peu obsessifs et aussi, avouons-le, de bons buveurs, nous avons retraversé la ville après le repas, direction The Oxford, situé dans une rue tranquille de la New Town, pour une dernière pinte avant d’aller nous coucher.

The Oxford est un bar à ne pas manquer à Édimbourg, rempli, mais pas trop, d’un bon mélange de locaux de tous âges. Malgré le fait que le bar soit largement connu des lecteurs de Ian Rankin – c’est le pub favori de son Inspecteur Rebus – l’atmosphère reste tranquille et authentique. Lors de notre visite, la salle principale, où se situe le bar,était occupée par un groupe de réguliers, surtout des couples, tous âgés de plus de 35-40 ans, en grande discussion politique avec le barman. Ça change de Londres! le barman a bien essayé de nous intégrer à la discussion mais, vu l’accent, l’heure avancée et le sujet auquel nous ne connaissions absolument rien, nous avons opté pour une des salles du fond, remplie à moitié d’un mélange intéressant de groupes d’amis qui semblaient tous se connaître depuis la petite école. Ai-je mentionné la bière? Excellente sélection de bières locales et fraîches comme jamais. Bref, un pub recommandé.

Je termine cette première partie là-dessus et vous reviens bientôt avec un samedi bein rempli à Édimbourg. Il fait actuellement soleil à Londres, un samedi en plus, je vais aller en profiter!

Et avant que j’oublie: si vous prenez le train de Londres, réservez un siège au bord de la fenêtre, dans la même direction que le train. Les paysages sont magnifiques, surtout après Newcastle alors que l’on longe la côte.

About Chloe254

Québécoise à peu près trentenaire qui fait de son mieux pour vivre bilingue, a Brooklyn et ailleurs. Si les bars a vins acceptaient les enfants et les chiens, et si mon chien savait se comporter en public, le monde serait parfait.

4 comments

  1. Merci Chloé, tu m´as fait me promener par cette belle ville, ici, assise chez moi devant ma lap-top. J´attends les autres chapitres. Bon week-end !

  2. Je m’y revois!
    Ah… marcher, marcher, marcher dans Edimbourg… que dire de plus! S’arrêter dans un pub, déguster, reprendre ses papattes…

    Encore!😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s